Défis Balance pas dans ton port ⚓️ 

 

🌊 #10 – Réutiliser & recycler : Les pistes de tri et de récupérations ! ♻️ 🌎

Défis Balance pas dans ton port Cap vers la nature

Qui relève le défi ? 🍃
Pourquoi ?
🐦 Parce que qu’il n’y a pas de petit geste… Que trier est un geste facile au quotidien pour préserver les ressources naturelles. Les matériaux tels que l’aluminium, l’acier, le plastique ou le verre sont fabriqués à partir de ressources naturelles. En triant et en favorisant la récupération de matériaux ou d’objets vous participez à moins consommer et gaspiller les ressources naturelles. Grâce au geste de tri des Français, plus de 40 millions de tonnes d’emballages ménagers ont été recyclés depuis 1993. Des tonnes de nouvelles matières premières ont réintégré un circuit de production, ce qui a permis de préserver les ressources non renouvelables ou en voie de raréfaction. Par exemple une tonne de canettes d’aluminium recyclée permet d’éviter l’extraction de deux tonnes de bauxite et une tonne de plastique recyclée permet d’économiser 650 kg de pétrole brut.

💨Faire barrière à la pollution. L’émission moyenne de gaz à effet de serre est de 1,68 tonne par an et par habitant. Grâce au tri et au recyclage, vous pouvez réduire ces émissions.
Quelques exemples :

  • 1 tonne d’acier recyclée = 1,78 tonne eq. CO2 économisée
  • 1 tonne d’aluminium recyclée = 6,89 tonne eq. CO2 économisés
  • 1 tonne de papier-carton recyclée = 0,04 tonne eq. CO2 économisée
  • 1 tonne de briques alimentaires recyclée = 0,13 tonne eq. CO2 économisée
  • 1 tonne de bouteilles et flacons en plastique PET (plastique transparent) recyclée = 2,29 tonne eq. CO2 économisés
  • 1 tonne de bouteilles et flacons en plastique PEHD (plastique opaque) = 1,53 tonne eq. CO2 économisée
  • 1 tonne de verre recyclée = 0,46 tonne eq. CO2 économisée

♻️Parce que juste après les démarches de réduction et de prévention des déchets, le tri à la source des déchets est une étape très importante pour les orienter dans une filière appropriée, dans une démarche d’économie circulaire.
✌️ Parce que c’est simple de trier si on a les consignes de sa ville, et que si on a un compost et si on achète en vrac, encore moins de déchets à trier !

Comment on se lance ?
👉On met en place un double bac à déchets avec d’un côté les recyclés à vider dans la poubelle jaune et de l’autre les compostés. On complète au garage avec un panier à verre, un bocal à piles, un carton à ampoules… Après ça, il ne devrait pas rester grand chose à mettre dans un bac à incinérables ou déchets non triés.
👉On se renseigne sur les consignes de tri près de chez soi.
👉On repère les points de collecte textiles, mobiliers, électroniques, de piles, de cartouches d’imprimantes pour y déposer les déchets spécifiques, favoriser la récup’ et la seconde main.

Plus d’informations :
➡️Plus d’informations sur les plastiques (origine, histoire, diversité des plastiques)
➡️Plus d’informations sur le tri en suivant le guide du tri et en téléchargeant l’application d’aide au tri
➡️Plus d’informations sur le tri en France sur le site de l’ADEME ou de CITEO
➡️Plus d’informations en écoutant un podcast sur le tri des déchets avec Midoricast 
➡️Plus d’information sur l’itinéraire d’un emballage sur Ecoemballages

 

🌊 #9 – Redonner à la terre : Mettre en place un compost ! ♻️ 🌎

Défis Balance pas dans ton port Cap vers la nature

Qui relève le défi ? 🍃
Pourquoi ?
♻️ Parce que ça existe depuis toujours et qu’il est dans l’ordre des choses de redonner à la terre les éléments biologiques qu’elle a produit pour qu’à la fin du cycle, les minéraux soient réutilisables par les êtres vivants. Nourrissez le sol, il nourrira les plantes et le cycle sera repartit !
🐛🌱Parce que c’est tendance, que la mode du compost apporte à tous et que le compost est à la portée de tous ! Et qu’en plus d’être à la mode, c’est un procédé qui permet de produire un engrais naturel pour le jardin ou vos pots d’intérieur et remplace les engrais chimiques dangereux pour la vie, la terre et votre santé.
🗑 Pour limiter ses déchets, moins se battre pour savoir qui va sortir la poubelle, réduire les déchets enfouis ou incinérés, réduire les coût de traitement des déchets et donc de la facture… Parce qu’en France la quantité de déchets a doublé en 40 ans, que 60 % de nos déchets partent à l’incinérateur ou s’accumulent à la décharge…

Comment on se lance ?
👉On fabrique son bac à compost en bois non traité ou on en achète un auprès de la ville, de la communauté de communes ou d’agglomérations
👉On le monte, on le met en place et on le rempli
👉On l’entretient, on plante, on donne son compost, on fait germer l’idée dans d’autres jardins ou en collectif !

Plus d’informations :
➡️Plus d’informations sur le compostage rendez-vous sur le site de l’ADEME
➡️Plus d’informations sur comment faire son compost avec la maison du zéro déchet
➡️Plus d’informations en image dans la vidéo Sybert
➡️Plus d’informations pour acheter un bac près de chez soi, l’exemple de Concarneau
➡️ Plus d’informations en écoutant plusieurs podcast de Midoricast : Les types de compost, le compost collectif, le compost de jardin et le vermicompost ou de l’émission La terre au carré sur le Recyclage : Et si on se mettait tous à composter ?

 

🌊 #8 – Réduire & recycler :Limiter les déchets sur son lieu de travail  ! ♻️ 🌎

Défis Balance pas dans ton port Cap vers la nature

Qui relève le défi ? 🍃
Pourquoi ?
📬 Toutes les bonnes habitudes que l’on met en place chez soi, on a tendance à les oublier quand on arrive au travail. Au bureau, étant donné que la responsabilité est collective et non individuelle, cela parait plus compliqué. On a encore du chemin à faire au niveau des entreprises. 130 kg c’est la quantité moyenne de déchet que chaque salarié d’une entreprise française produit chaque année.
🥤L’idée est de faire quelques gestes pour améliorer son empreinte environnementale au travail. Il est simple de s’organiser pour trier les déchets et tenter d’en produire moins dans les bureaux. Pour commencer, il important de faire un état des lieux de l’entreprise pour trouver des solutions. Par exemple, faire une classification des déchets : Utilisation de beaucoup de papier, espace restauration, déchets alimentaires, déchets dangereux (piles, batterie…)

Comment on se lance ?
👉On organise une animation sur le recyclage avec les règles de tri de la commune ou on se renseigne s’il y a dans la commune ou communauté de communes un animateur sur les déchets qui peut se déplacer dans sa structure/entreprise.
👉On propose d’installer des poubelles spécifiques tout venant, une pour le recyclage et une pour les verre. On peut proposer également d’installer un composteur ou lombricomposteur
👉On utilise un moteur de recherche plus écologique par exemple Ecosia qui reverse 80% de ses bénéfices dans des programme de reforestation
👉 Quelques gestes: Ramener sa tasse et sa gourde au bureau, débrancher la prise de son ordinateur avant de partir, se désinscrire des newsletters inutiles…

Plus d’informations :
➡️Plus d’informations sur le zéro déchet au bureau avec Zero Waste France
➡️ Plus d’informations sur comment réduire ses déchets et recycler au bureau
➡️ Plus d’informations auprès de l’ ADEME Agence De l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie sur la réduction des déchets de l’entreprise

 

🌊 #7 – Retirer : Ramassage de déchets sauvages près de chez soi (plage ou nature) ♻️ 🌎

Défis Balance pas dans ton port Cap vers la nature

Qui relève le défi ? 🍃
Pourquoi ?
🌾Chaque année, des centaines de déchets se retrouvent dans la nature, volontairement ou involontairement. Ils ont un impact important sur la faune et la flore : blessures d’animaux, pollution, fragmentation… Si certains déchets sont laissés dans la nature, ils peuvent rejeter des substances toxiques dans les sols (ex : piles, peintures, huiles, batteries…). Dans tous les cas, les déchets dans la nature constitue une réelle pollution.

🚮Aujourd’hui beaucoup d’associations ou de groupes citoyens se regroupent pour nettoyer la nature sous forme de journée de ramassages/nettoyages. C’est l’occasion de se mobiliser en groupe pour agir directement sur la nature. Ces actions sont parfois couplées avec des actions de sensibilisations aux déchets, pour faire prendre conscience de l’impact de ceux-ci sur notre environnement.

Comment on se lance ?
👉On peut ramasser les déchets autour de chez soi, lors d’une marche, en allant sur une plage, en kayak sur une rivière, en randonnée en montagne, en se promenant dans sa ville ou en faisant du plogging : ramassage de déchets pendant son jogging….
👉On se renseigne sur les collectes/ramassages de déchets près de chez soi avec deux plateformes :
J’agis pour la nature créée par la Fondation pour la Nature et l’Homme qui recense les ramassages en rivière, sur le littoral, en campagne
Et un geste pour la mer qui est une plateforme pour lutter contre la pollution plastique dans l’Océan avec Un geste pour la mer
👉On informe sur les dépôts sauvages de déchets ou zone pollué par les déchets avec l’application Expédition 7e continent

Plus d’informations :
➡️Plus d’informations avec un groupe de coureur à pied qui souhaite préserver l’environnement : Run Eco Team. Vous avez également une application run eco team pour vous suivre dans votre jogging
➡️ Plus d’informations en écoutant un podcast sur le plogging avec Vertical Life et Radio France
➡️ Plus d’informations sur la durée de vie des déchets avec Reponse Conso & Sirtom de la Région d’Apt :
➡️ Plus d’informations sur comment organiser une opération de ramassage des déchets sur la voie publique avec Consoglobe.com

 

🌊 #6 – Réduire et réutiliser : Pique-nique Zéro Déchet ! ♻️ 🌎

Cap vers la nature - Défis

Qui relève le défi ? 🍃
Pourquoi ?
🥪Quand les beaux jours arrivent, les envies de pique-nique au bord de la plage, dans un parc, en forêt ou dans d’autres places se font de plus en plus importantes. Le pique-nique est un moment de plaisir en plein air mais qui peut générer aussi beaucoup de déchets. Aluminum, film étirable alimentaire, bouteilles plastiques, serviettes en papier… Beaucoup d’alternatives existent : Remplacer les bouteilles en plastique par une gourde. Éviter les gobelets, les assiettes et couverts en plastique, apportez vos verres, couverts et assiettes réutilisables. Pensez également à des serviettes en tissus ou torchons pour vos sorties et n’oubliez pas d’apporter votre Tote bag, cabas ou panier pour transporter votre pique nique.

🥗Récupérez les restes de votre pique-nique notamment les épluchures de fruits et légumes dans un contenant vide que vous viderez dans votre compost en rentrant chez vous. Veuillez à ne rien laisser en partant y compris les mégots de cigarettes dont un seul pollue 500 litres d’eau alors prenez avec vous un cendrier de poche. Si vous produisez tout de même quelques déchets, placez-les dans un sac poubelle que vous avez prévu à cet effet. Et ramenez vos déchets chez vous pour les placez dans une poubelle adaptée.

Comment on se lance ?
👉On fabrique son Beewrap pour transporter sa nourriture avec ce tutoriel
👉On utilise des contenants, des thermos, des couverts réutilisables en bois ou en métal, une gourde, des serviettes en tissus et des sacs en tissus pour transporter le tout.

Plus d’informations :
➡️ Plus d’informations avec ses astuces pour un pique-nique zéro déchet d’Un Pas Pour La Planète
➡️ Plus d’informations sur la préparation de pique-nique zéro déchet pour les enfants lors de sorties scolaires
➡️Plus d’informations au sujet des collations et pique-nique zéro déchet sur écoconso

 

🌊 #5 – Réduire : Faire sa lessive et penser autrement ses produits ménagers ! ♻️ 🌎

Cap vers la nature - Défis

Qui relève le défi ? 🍃

Pourquoi ?
🧴Les lessives classiques que l’on retrouve en supermarchés sont remplies de produits industriels polluants et néfastes pour notre santé et pour la planète (notamment des tensioactifs d’origine pétrochimiques, des phosphates, enzymes modifiés, parfums et colorants). Le phosphore des lessives, utilisé afin de contrer les effets du calcaire de l’eau, est évalué à 30% au moins de l’apport domestique rejeté dans nos eaux. En plus, faire soi-même sa lessive, c’est réaliser des économies d’argent. Les prix en magasin varie entre 1.90€ et 6€ le litre, si on opte pour une lessive maison, le prix revient à 1.20€ le litre.

🧹Les produits d’entretiens que l’on retrouve en supermarchés déborde de bidons, packs, sprays, lingettes en tout genre et sont spécifiques pour le sol, les vitres, la cuisine, la salle de bain…Tous ces produits ne sont pas utiles pour l’entretien et sont néfastes pour la santé de l’homme et de la planète (substances toxiques avec un emballage plastique). Par exemple, certains fabricants, utilisent des conservateurs ou parfums de synthèse qui peuvent provoquer des réactions allergiques.

Comment on se lance ?
👉On fabrique sa lessive maison avec ce tutoriel
👉On utilise/fabrique des produits d’entretien de façon naturel et plus saine pour la santé humaine et pour la planète. Certains ingrédients sont indispensables pour fabriquer ses nettoyants ménagers naturels : le vinaigre blanc ou vinaigre de cidre, le bicarbonate de soude, le citron, le savon noir, les cristaux de soude…

Plus d’informations :
➡️ Plus d’informations sur le phosphore et la pollution via ce PDF réalisé par Eau et Rivières
➡️ Plus d’informations sur la lessive avec du lierre
➡️Plus d’informations en écoutant un podcast sur la lessive sur En Récup avec l’Épisode 051 : Aimez-vous ça, faire la lessive? Respectez-vous les indications sur vos étiquettes? Nous, pas tout le temps… Comment ça fonctionne, la lessive? Qu’est-ce qui décolle les taches tenaces? Comment les buanderies évoluent-elles dans les dernières années? Quel est l’impact écologique de la lessive? Comment réduire son empreinte en faisant son lavage?     ➡️ Plus d’informations avec cette liste noire des produits ménagers toxiques à éviter

 

🌊  #4 – Réduire : Faire son baume à lèvres et son dentifrice ! ♻️ 🌎

Cap vers la nature - Défis

Qui relève le défi ? 🍃

Pourquoi ?
✅Les produits que l’on utilisent dans notre salle de bain peuvent être nombreux et générés beaucoup de déchets. Faire son baume à lèvres ou son dentifrice c’est très facile, très rapide et peu coûteux. Cela permet d’utiliser moins de produits chimiques, d’être autonome et de se faire plaisir. De plus, cela permet de donner l’envie à d’autres personnes de faire soi-même ses produits naturels, de changer ses habitudes et avoir des produits meilleurs pour sa santé et pour la planète.

👄Les baumes à lèvres industriels renferment bien souvent des molécules chimiques nocives pour notre santé et l’environnement (ingrédients synthétiques, conservateurs, perturbateurs endocriniens, substances cancérigènes).

🦷Les dentifrices industriels sont remplis de microbilles de plastiques, de perturbateurs endocrinien (triclosane et paraben), de cancérigènes (dioxyde de titane), de parfums de synthèse et colorants et sont majoritairement contenus dans un emballage en plastique.

Comment on se lance ?
👉On fabrique son baume à lèvres avec ce tutoriel
👉On fabrique son dentifrice avec ce tutoriel
👉On se procure des dentifrices et baumes à lèvres naturels dans les magasins biologiques et magasins de vrac.

Plus d’informations :
➡️ Plus d’informations en écoutant un podcast sur le baume à lèvres et le déodorant sur Midoricast avec Julie Herboriste
➡️ Plus d’informations : Se brosser les dents c’est un acte du quotidien : si on vit 80 ans (on enlève les 2 premières années de vie) et qu’on se lave les dents 2 fois par jour. Cela fait 78 ans + 365 jours x 2 fois/jour = 56 940 lavages de dents !

 

🌊 #3 – Réduire & réutiliser : Acheter en vrac et adopter un sac réutilisable ! ♻️ 🌎

Cap vers la nature - Défis

Qui relève le défi ? 🍃

Pourquoi ?

🍽Pour diminuer ses déchets et les emballages plastiques inutiles, vous pouvez acheter en vrac, une bonne partie de vos produits. Cela permet aussi d’éviter le gaspillage alimentaire environ 20Kg de déchets alimentaire par an et par personne. Le vrac permet d’acheter en petites quantités et avec ses propres contenants en tissus ou en verre et éviter ainsi le stockage inutile ou promotions qui reste dans les placards.
# Si vous avez relevé le défi n°2, vous êtes équipés !

🛍 Tout le monde le sait, le sac plastique à usage unique est une catastrophe écologique. Les sacs plastiques sont parfois recyclables mais ne sont pas biodégradables et polluent nos terres et nos eaux.
Adopter un sac réutilisable, ou Tote bag, vous permettra de réduire et refuser les sacs plastiques qui produisent 72 000 tonnes de déchets par an.

Comment on se lance ?
👉On repère les magasins ou épiceries qui proposent des produits en vrac, une application et site internet ConsoVRAC pour localiser les produits en vrac.
👉 On fait ses courses en vrac avec un sac type Tote bag, un panier en osier ou un sac en toile de jute… Pour faire son propre Tote-Bag à partir d’un T-shirt, c’est par là.
👉On utilise/fabrique/récupère des sacs à vrac, sacs à pain, sacs pour les fruits et légumes. Aujourd’hui beaucoup d’aliments sont proposés en vrac (légumes, fruits, fruits sec, oléagineux, produits secs, café, thé). Pour trouver des sacs en vrac en Finistère par exemple : Mon Ikigaï (Secteur de Quimper) & Minipop (Brest).

Plus d’informations :
➡️ Le Réseau Vrac est une association qui réunit les acteurs de la filière vrac compte en 2019 : 818 adhérents et 130 épiceries vrac ouverte en France
➡️ Plus d’informations sur le vrac avec Zero Waste France
➡️ Plein d’informations sur le sac plastique
➡️ Plus d’informations sur les micro-plastiques avec la Fondation Tara Océan
➡️ Plus d’informations sur la pollution plastique avec Surfrider Foundation 

 

🌊 #2 – Réduire & Réutiliser : Faire son Bee wrap et utiliser des contenants en verre ! ♻️ 🌎

Balance pas dans ton port

Qui relève le défi ? 🍃

Pourquoi ?

🍬Les emballages sont omniprésents dans nos vies et constituent aujourd’hui un désastre écologique. Stop aux film étirable plastique et papier aluminium polluants pour la planète et pour la santé humaine.
Nous vous proposons une super alternative avec un emballage zéro déchet, réutilisable pour emballer votre nourriture de manière saine et durable : Le Bee wrap. C’est un tissu enduit de cire d’abeille ou autres cires végétales qui permet de conserver les aliments (les restes, les plats, légumes, fruits…).

🥤Changer le plastique en verre. Le plastique, c’est pas vraiment fantastique : quand il est chauffé, il peut faire migrer des polluants vers les aliments (Un plastique abimé, usé et chauffé contamine plus facilement les aliments). Le plastique n’est pas une ressource renouvelable et utilise des énergies fossiles pour être fabriqué et cela participe également à la pollution des océans. On remplace les produits plastiques par des produits en verre (matériau plus sain pour être chauffé ou congelé et se recycle indéfiniment).

Comment on se lance ?
👉 On fabrique/achète son Bee wrap pour couvrir ses aliments : moins de plastiques, moins de gâchis et plus de couleur.
👉 On utilise des contenants en verre pour conserver et transporter sa nourriture.
👉 On réutilise des bocaux ou bouteilles en verre (jus de fruits, yaourts, légumes cuits…).

Plus d’informations :

– 🌯 Fabriquer son Bee wrap simplement avec ce tutoriel pour créer son propre emballage ciré réutilisable.
– 💎 Se procurer un Bee wrap breton ou français, plus d’informations sur le Bee wrap breton avec la marque OBO: https://www.instagram.com/obo.bzh/?hl=fr
– 👣Aller en ressourcerie ou chez Emmaus pour récupérer des bocaux adaptés, plus d’informations : https://www.ressourcerie.fr/

 

🌊 #1 – Refuser les emballages à usage unique, publicités et pailles en plastique ! ♻️ 🌎

Qui relève le défi ? 🍃

Pourquoi ?
📬 Parce qu’un foyer français reçoit en moyenne 40 kg de publicités papier chaque année. Un gaspillage de bois, d’eau et de transport qui peuvent être évités avec un STOP PUB qui permet de refuser de recevoir la publicité papier dans sa boîte aux lettres.

🥤Les pailles en plastiques sont des objets non recyclables,

Environ 9 millions de pailles plastiques sont utilisées chaque jour en France sachant qu’il faut 200 ans pour qu’une paille en plastique se décompose et qu’elle finit souvent sa course dans les océans et devient un piège pour les animaux marins.

👜Chaque année en Europe, nous consommons 17 milliards de sacs en plastique à usage unique et près de la moitié est abandonnée dans la nature et donc dans nos océans.

Sachant qu’un sac plastique est utilisé en moyenne 20 min et qu’il mettra des centaines d’années pour se décomposer.

Comment on se lance ?
👉On récupère ou fabrique/imprime et colle un stop pub sur sa boîte aux lettres.
👉On utilise des pailles en bambou, en inox, en verre ou en seigle naturel.
👉On utilise/fabrique un sac réutilisable, Tote bag en tissu, sac à vrac ou sac à pain…

Plus d’informations :
– ⛔️ https://www.stoppub.fr/
– 🍹Comme la paille de seigle de Plomelin en Finistère :  La brouette de Kerivoal​
Fabriquer son sac à partir d’un T-shirt de récup’ avec ce tutoriel d’emballages responsables.

 

 

🤝Action soutenue par la Dreal Bretagne​, CCA​, Conseil départemental du Finistère​, DDCS, Finistère Habitat, Fondation Léa Nature​ et la Fondation Banque Populaire Grand Ouest ​!

Nos partenaires sur le territoire de Concarneau : Le Service de developpement durable​ de la Ville de Concarneau,le centre sociale de la balise, le fablab de Concarneau : Konk ar Lab, le fond de dotations Explore, La station marine de Concarneau et l’association Ansel.